1200px-SAQ_Logo.svg.png

Soyez les bienvenus sur le site de la Chaire SAQ de valorisation du verre dans les matériaux

Carré.png

Parce que le béton est un matériau facile à fabriquer, résistant, durable et se prêtant à une variété d’usages, sa demande ne cessera de croître durant les années à venir. Afin d’assurer le développement de ce matériau de construction indispensable, l’approche du développement durable doit être intégrée à la production du ciment et du béton. Dans cette optique, le défi de l’industrie du ciment et du béton consiste à produire un béton de grande durabilité, à un coût compétitif et avec un impact environnemental minimal. La valorisation du verre mixte dans le béton présente une avenue très prometteuse dans le contexte du bilan 2018 de Recyc-Québec sur la collecte sélective. 

De par sa composition chimique et minéralogique, le verre présente des propriétés intéressantes dans le béton : d’une part, comme matrice cimentaire en remplacement d’une fraction du ciment et, d’autre part, comme substitut des granulats dans certaines utilisations.

La première Chaire a été créée en 2004 (2004-2009). Placée sous la direction du professeur Arezki Tagnit-Hamou, la Chaire SAQ (CVVM) vise à créer une synergie entre l’industrie et l’Université de Sherbrooke dans la recherche de solutions innovantes pour la valorisation du verre mixte. Dans la troisième Chaire 2014-2019, l’équipe du titulaire s’est concentrée non seulement sur le programme de recherche de la Chaire, mais aussi sur la normalisation de la poudre de verre comme matériau cimentaire, et aussi sur le transfert des connaissances vers l’industrie.  La SAQ, la Ville de Montréal, Permacon, Béton Génial et Équiterre étaient les partenaires de la Chaire. L’usine de micronisation de la poudre de verre de Tricentris a commencé sa production en mars 2014. Plusieurs chantiers ont été réalisés avec du béton de poudre de verre. L’équipe de recherche a aussi obtenu un brevet sur la fabrication de bétons à ultra-haute performance au Canada, aux États-Unis et au Brésil. Ce brevet est actuellement cédé à la compagnie BPDL. La Chaire a produit plusieurs articles scientifiques, et ses travaux ont permis de normaliser la poudre de verre comme matériau cimentaire aussi bien dans la norme canadienne (CSA A3000) que dans la norme américaine (ASTM). Cette réalisation est significative car aucun ajout cimentaire n’a été normalisé dans le monde depuis environ 40 ans.

Fortes de ces succès, la SAQ et l'Université de Sherbrooke ont créé une quatrième Chaire pour la période 2020-2024, reformulant le partenariat notamment avec des organismes différents. L’accent sera mis non seulement sur le développement de plusieurs types de bétons, mais aussi sur le transfert de technologie vers l’industrie du ciment et du béton, la normalisation à la CSA et la BNQ, la caractérisation des agrégats de verre issue des centres de tri du Québec et l’analyse du cycle de vie du béton avec poudre de verre. La SAQ et la Ville de Montréal, partenaires de la Chaire 2014-2019, se sont jointes également à cette Chaire, en plus de nouveaux partenaires: Hydro-Québec, la Ville de Sherbrooke, Éco Entreprises Québec, Prodexim International, Ville de Laval, Béton Bolduc et Techo-Bloc.

Partenaires CVVM 2021.png